Munissez-vous :

 

De votre carte vitale.

 

De l’ordonnance.

 

De tous vos examens biologiques réalisés au laboratoire.

 

Des résultats des marqueurs sériques pour l’évaluation du risque de trisomie 21(remis par votre médecin ou sage-femme).

 

Des comptes rendus des échographies précédentes faites au cabinet ou dans un autre cabinet.

 

Renseignez-vous sur vos antécédents familiaux : chez vos parents, oncles, tantes, frères et sœurs, dans les deux familles, en particulier en cas de maladies génétiques, malformations ou d'interventions graves.